Qu'est-ce que le cbd ? légalité, utilisation et bienfaits.

Dans la pensée collective, le cannabis a mauvaise presse. Pourtant, ses applications thérapeutiques et médicinales sont largement reconnues aujourd’hui. Découvrez ici ce qu’est le « cannabis médical » riche en cannabidiol ou CBD, comparativement au cannabis non médical aux vertus récréatives.

CBD

CBD

CCO

Définition du CBD et applications

Le CBD ou cannabidiol est donc cette substance non-psychoactive que l’on retrouve dans le cannabis médical, et qui est destiné à un usage médicinal exclusivement. Ce qui n’est pas le cas de la substance psychoactive THC, dont les effets d’accoutumance sont réels, avec les effets sur la santé que l’on connait. En d’autres termes, le CBD est sans danger pour l’organisme, et dispose de propriétés antalgiques et anti-inflammatoires qui permettent de lutter activement contre des phénomènes liés à l’anxiété et la dépression, par exemple. On l’utilise volontiers pour limiter la prolifération des cellules tumorales liées à certaines formes de cancers, mais également pour réduire la nécrose des artères, à la suite par exemple d’un infarctus. 

 

 

L’utilisation du CBD est-elle légale ?

Concrètement, le CBD n’est pas une substance reconnue comme un produit stupéfiant : il ne fait donc l’objet d’aucune interdiction par la loi française, au contraire du THC qui demeure dans le collimateur de l’article 222-37 du code pénal. Néanmoins, la commercialisation du CBD doit répondre d’un certain nombre de critères. Tout d’abord, la concentration en THC doit être nulle. En effet, on retrouve fréquemment sur Internet un seuil « acceptable » de 0,2% de THC, ceci alors même que le Gouvernement Français n’a jamais statué sur la question. Ensuite, pour faire l’objet d’une autorisation par la loi française, le CBD doit être conditionné sous une forme liquide. Ainsi, si vous êtes amené à employer régulièrement les services d’une cigarette électronique, vous ne serez pas étonné de constater la présence d’huile de CBD dans la plupart des e-liquides. 

 

Comment consommer le CBD ?

Actuellement, le CBD peut être consommé de diverses manières : la plus répandue reste bien entendu la consommation de liquide, notamment en vapotage. Cette pratique toujours plus populaire auprès du public permet une grande facilité d’administration. Les huiles au CBD, en revanche, se présentent sous la forme de petites fioles en verre équipées d’une pipette. On aura tendance ici à conseiller une consommation par voie sublinguales – c’est à dire, sous la langue pour obtenir un effet plus rapide que par voie orale. Il est également possible de consommer du CBD par ingestion, à l’aide de gélules. Ces produits sont dotés d’une fine membrane, amenée à être dissoute dans l’estomac après ingestion. Aussi, si les saveurs des huiles vous indisposent, sache que les gélules représentent de parfaites alternatives.

Comme vous pouvez le constater au travers de ces quelques lignes, les substances à base de CBD sont légales, et représentent un appui thérapeutique intéressant dans le cas d’une longue maladie, ou pour soulager certaines douleurs ou pathologies. Toutefois, avant de commencer la consommation, il paraît indispensable de parler de vos intentions à votre médecin traitant, qui pourra vous guider vers les produits pharmaceutiques adéquats.

Article suivant

0 commentaires